This is xavage’s music collection on Bandcamp. Start your own!

xavage

  1. Metal
  1. collection 58
  2. wishlist 8
  3. followers 50
  4. following 96
  1. WRATH MONOLITH - Digital Album
    by DOOMED
    00:00/00:00
    Paradoxon Paradoxon
  2. OUR RUIN SILHOUETTES - 2014
    by DOOMED
    00:00/00:00
    When Hope Disappears feat. Pim Blankenstein When Hope Disappears feat. Pim Blankenstein
  3. IN MY OWN ABYSS - 2012
    by DOOMED
    00:00/00:00
    DOWNWARD DOWNWARD
  4. "THE ANCIENT PATH" - 2012 re-release 2013
    by Doomed
    00:00/00:00
    SUN EATER SUN EATER
  5. Marnost / Seeds in Barren Fields - split LP
    by Seeds in Barren Fields / Marnost
    00:00/00:00
    Beneath the somber halls Beneath the somber halls
  6. Let the Earth be Silent After Ye
    by SEEDS IN BARREN FIELDS
    00:00/00:00
    A Gospel of the Flesh A Gospel of the Flesh
  7. Replaced by Static Death
    by SEEDS IN BARREN FIELDS
    00:00/00:00
    Leviathan Leviathan
  8. Sounding the siren song in vain
    by Seeds in Barren Fields
    00:00/00:00
    Sounding the siren song in vain Sounding the siren song in vain
  9. Seeds in Barren Fields / Macúla split cd
    by Seeds in Barren Fields / Macúla
    00:00/00:00
    Reverence Reverence
  10. I Mörkrets Timme
    by SEEDS IN BARREN FIELDS
    00:00/00:00
  11. Yohualli
    by Yohualli
    00:00/00:00
    Nocturnity-I Nocturnity-I
    L’Intro nous montre le chemin de la lumière mais c’est un leurre. Nocturnity I annonce la couleur : noir carbone d’où émerge à peine une voix brûlée et écorchée, parce que la batterie et la cacophonie dominent. On reprend le souffle avec un titre instrumental, un espoir peut être ? Non, car une main sur ta nuque te fait replonger dans le néant avec Nocturnity III. J’aime bien suivre ce fil, presque stupéfiant, pour descendre aux enfers. Une fois arrivée à bon port, c’est Miquiztli qui brûle.
  12. Tetragrammatical Astygmata
    by Averse Sefira
    00:00/00:00
    Plagabraha Plagabraha
    Un appel osé à la libération de toutes les passions. On incise la colère, on ouvre les plaies, on perce la bulle de la tristesse. Tout doit déflagrer et retentir violemment. Decapitation of Sigils et Transitive Annihilation sont aussi à écouter pour mesurer la férocité de la bête.
  13. Missa Defunctorum: Requiem Mass in A Minor
    by Denigrata
    00:00/00:00
    Confutatis Maledictis Confutatis Maledictis
    J'ai aimé la difformité de Confutatis Maledictis : espèce de monstre génial !
  14. Falsvs Anno Domini
    by Ennui
    00:00/00:00
    Forbidden Life Forbidden Life
    Ennui c’est la force qui se déploie et qui aspire tout dans son univers. C’est une force de compo qui exploite presque surhumainement chaque minute. Le funeral doom ne m’était pas encore apparu si animé et évocateur. J’adore ces riffs qui s’enchevêtrent dans mon esprit. Fan de cet album.
  15. Profanation
    by Ocultan
    00:00/00:00
    Burning the Pearl Gates Burning the Pearl Gates
    Brûlant ! A la première écoute, je me suis accrochée aux mélodies comme on s’agripperait à des bouées de sauvetage. Car on est violemment projeté dans un enfer bouillonnant de haine. Honneur à la violence de cette écriture, qui trace un scénario apocalyptique et embrase de singulières images.
  16. ENISUM - Arpitanian Lands (Dusk028CD | Dusk028LP)
    by Dusktone
    00:00/00:00
    Chiusella's Waters Chiusella's Waters
    Cet album m’évoque des songes en pleine nature avec cet enchevêtrement réussi de douceur et de force. J’aime les contrastes clairs/obscurs des deux chants et les respirations qui alimentent l’imagination. L’alternance des rythmes, me fait penser aux chemins laborieux pour accéder aux sommets des montagnes. Plein la tête !
  17. Kołysanki
    by Lux Occulta
    00:00/00:00
    Mieczów siedem Mieczów siedem
    Electro mêlé à des riffs entêtants, ponctué par des appels, des diatribes et du bandonéon… Je ne cesse d’être surprise par les ruptures et les métamorphoses de cet album. Inspirante est l’exaltée qui déblatère en français, sensuel est celui qui murmure en… polonais ? Univers sombre et envoûtant qui transpire d’émotions. J’adore !
  18. Dreadnought
    by Space Invaders
    00:00/00:00
    Out In The Madness Out In The Madness
    Hautement évocateur et captivant, j’ai su dès la première écoute, que tu saurais être le tremplin de mes rêves. Allongée ou en cheminant, au creux de mes oreilles tu déploies le film des plus belles images qui tapissent ma mémoire. Dreadnought est une pièce exceptionnelle. Love you.
  19. Respire
    by Cepheide
    00:00/00:00
    I.Le Souffle Brûlant de l'Immaculé I.Le Souffle Brûlant de l'Immaculé
    Titre I : Instaure un tourbillon, la tension progresse et je ne résiste pas au besoin impérieux de tout relâcher quand le rugissement s’élève. Respire… Pour me trouver happée par un maelström, immersion en apnée dans une émotion glaciale et empoignante. Effets garantis sur le titre II aussi.
  20. Jagannatha
    by Jagannatha
    00:00/00:00
    Krishna Krishna
    Qu’il est beau cet album… Le rythme tourbillonne à m’en griser l’esprit.
    Je me sens expirer et mes muscles se déploient, se contractent, à chaque note magistralement posées ! Un album qu’on sent travaillée et réfléchie : un travail d’orfèvre !
  21. Umbras de Barbagia
    by Downfall of Nur
    00:00/00:00
    II - The Golden Age II - The Golden Age
    Je suis entraînée, servile, dans cet obscure labyrinthe, forgé à coup de burin... Je suis effleurée par des mélodies par moment si soyeuses ! L'ambiance est ensorcelante, je pressens que je vais finir en charpie. Cet album a l'éclat d'un joyau... mais cet arrangement sur la voix ! Bordel !!!
  22. Allir vegir til glötunar
    by Naðra
    00:00/00:00
    Fjallið Fjallið
    Piloérection à chaque confrontation avec cette masse, informe à la première écoute. Oui, la vitesse du rythme, la force de la guitare et la férocité de cette voix... C'est débridé ! Prêtez l'oreille à nouveau et ce son éclate toute sa richesse, c'est épique et ça mobilise tous le corps. Pour une attention sans partage. J'en jouis.
  23. Arcturian
    by Arcturus
    00:00/00:00
    Bane Bane
    Je vais voyager en grand format avec cet album, aux accents prodigieux et qui trace une "mindmap" fantastique. C'est riche, ça part dans tous les sens, ça repousse toutes les prévisions. C'est original et j'aime.
  24. Brûle Consume Torture
    by B.A.R.F.
    00:00/00:00
    Hater Hater
    C'e n'est pas parce que B.A.R.F est un groupe de référence canadien que je m'y suis intéressé, sinon parce que je suis une groupie décomplexée du bassiste Dominic Forest "la pointe". Et que son jeu me fait danser les tripes. J'aime bien ces relents punk, le morceau "Whisky" qui ranimerait n'importe qui, cette énergie mordante et bouillonnante. J'adore !
  25. Entheogenic Effigy
    by Nornahetta
    00:00/00:00
    Gateways of Flesh Gateways of Flesh
    C'est Gateways of Flesh qui m'a fait acheter cet EP ; c'est tout à fait le bruit du réveil qui pourrait mettre debout le diable... S'il existait !
  26. "Et la Terre Brûla..."
    by MALCUIDANT
    00:00/00:00
    Morts et Merveilles Morts et Merveilles
    Il y a des atmosphères et des musiques qui excitent la brute qui sommeille en moi. Fuir diminuerait-il la force de l'ennemi intime brutalement réveillé ? Impossible, Malcuidant me fait sentir la force, le feu, la vie. Tout y est exalté et je suis poussée dans mes retranchements. Cet ennemi combattu plante sur mon crane sa victoire triomphante : Il fait partie de ma nature profonde : Je suis une bête ! J’adore !!!
  27. Opus:Decay
    by Abominor
    00:00/00:00
    474 474
    Musique d'attente avant l'arrivée du Ragnarök. Le titre "474" attise les sentiments de perte et d'abandon, les dernières velléités de notre humanité avant la destruction.
  28. Von Er Eitur
    by Mannveira
    00:00/00:00
    Von Er Eitur Von Er Eitur
    Un marasme étouffant, tant par la voix qui éructe de l’enfer que par ce mur de son (guitare dissonante, batterie rapide sur Von Er Eitur, moins sur les deux autres titres). Quelques interstices qui permettent de reprendre la respiration et de sentir la folie poindre.
  29. Eitur
    by Naðra
    00:00/00:00
    Falið Falið
    Chant enflammé accompagné de cymbales tapées frénétiquement, ce qui donne un rythme vif et entêtant. Riche composition de riffs, c’est grisant et et j’adore.
  30. Auðn
    by Auðn
    00:00/00:00
    Klerkaveldi Klerkaveldi
    La composition bass / guitare donne un effet de balancement mid tempo vraiment agréable. Les ruptures de rythme qui plombent à point secouent l'auditeur. Le chant guttural, presque narratif par moment est en islandais, et s'accorde naturellement avec la mélodie.
  31. Fallen Leaves in a Tide of Sorrow (Twilight Fauna/Filsufatia Split)
    by Twilight Fauna & Filsufatia
    00:00/00:00
    Nepenthe (The Elixir) Nepenthe (The Elixir)
    Twilight Fauna : Variété de son de la guitare, acoustique et accordée grave. J’aime bien, ça me résonne dans la poitrine. Audacieux, on y ajoute de l’électrique et dissonant qui écrase. On croit au mirage de la violence mais on est vite ramené à l’intimité avec les chuchotements. Mais aussi grâce à ce qu’on croirait être des chants traditionnels, au loin. C’est tellement contenu par moment que c’est désarmant ! Filsufatia : « In december » exprime le vide d’une intensité rarement atteinte.
  32. Tell Them Lucifer Was Here
    by KHAOS DEI
    00:00/00:00
    Dans l'Enfer Plombant Dans l'Enfer Plombant
    Une chronique m'a fait découvrir ce panzer : Oui, un futur grand ! childericthor.blogspot.fr/2016/01/khaos-dei-tell-them-lucifer-was-here.html
  33. The Absence of Void
    by Névoa
    00:00/00:00
    Below a Celestial Abyss Below a Celestial Abyss
    J’ai l’impression que cette musique est apportée par le vent. Très évocatrice, elle me fait penser à une obscurité qui s’enflamme. C’est un album qui surprend avec la respiration profonde que propose « Alma », et qui envoûte avec « A thousand circles ». Ecouter cet album sur CD permet d’en prendre la pleine mesure (on entend la vibration de la guitare sèche sur « Alma » !)
  34. As All Light Leaves Her
    by Advent Sorrow
    00:00/00:00
    The Agony Courses Through My Veins The Agony Courses Through My Veins
    Je prends toute ma douleur et je la met en musique ! Le son fait souffrance ! Une atmosphère qui laboure toutes velléités de douceurs pour y forer le désespoir. Les terribles modulations de voix de Rhys King s’y engouffrent. "Shinning Hollow" est d'une noirceur... Un vrai trou noir !
  35. Centralia EP
    by CALDERA
    00:00/00:00
    Centralia Centralia
    A écouter au casque, fermer les yeux et laisser résonner. Tous les émois sont à portée de main… Merci Caldera !
  36. Promulgation of the Fall
    by Dead Congregation
    00:00/00:00
    Only Ashes Remain Only Ashes Remain
    Je prend toute ma haine et je la met en musique. C'est cru, débridé et je me sens mieux.
  37. Castellum
    by DARKENHÖLD
    00:00/00:00
    L’Incandescence Souterraine L’Incandescence Souterraine
    Je me laisse embarquer dans l’univers de Darkenhöld où gisent de vielles pierres au milieu d’une forêt obscure, où tout peut basculer à chaque pas, soit dans un riff épique, un murmure à l’oreille ou les notes enflammées du clavier.
  38. Mist Through Your Consciousness
    by CALDERA
    00:00/00:00
    Alerce Alerce
    Le titre « Coast Redwood » m’a donné envie de faire l’amour. Et les suivants de m’appliquer à le faire. Etrange et pénétrant désir pour une musique qui ne déborde pas de sensualité mais qui inspire de la profondeur et exalte l’intimité. J'ai senti la réflexion accordée à chaque note.
  39. Mithra
    by CALDERA
    00:00/00:00
    Sacrificivm Sacrificivm
    La musique de Caldera creuse ma poitrine pour que les notes puissent y retentir. Ses effets sur mon corps sont saisissants.
  40. MORE HUMAN THAN HUMAN
    by VOIGHT KAMPFF
    00:00/00:00
    WORLD WAR TERMINUS WORLD WAR TERMINUS
    Un son inédit pour moi : du trash prit dans un tourbillon d’images grâce aux extraits de dialogue et d’un original panaché de mélodie. Un rythme rapide, une voix caverneuse et une remarquable technique.
  41. Endless (demo)
    by Hinayana
    00:00/00:00
    Twisting Silver Twisting Silver
    Un effet hypnotique qui me fait vivre une courte aventure intérieure ; des titres captivants qui laissent des riffs résonner toute une journée dans mon crâne !
  42. Theatre Of Deception
    by Obscurcis Romancia
    00:00/00:00
    Le Quatrième Acte Le Quatrième Acte
    Ecouter Theatre of deception, c’est être bombardé par un virtuose du clavier, s'émouvoir des riffs de guitare qui font penser à des arabesques, et ressentir l’ardeur que cette performance exige. Je suis admirative des talents de compositions de ce groupe. C’est poignant et grandiose.
  43. Echoes from the Stone Keeper
    by DARKENHÖLD
    00:00/00:00
    Wyvern Solitude Chant Wyvern Solitude Chant
    Les titres créent des atmosphères éthérées qui se transforment, comme des volutes, au gré des riffs pointus, du clavier et de la guitare acoustique. C’est un beau voyage !
  44. Relapse Records: 25 Years of Contamination
    by Various Artists
    00:00/00:00
    Vortex Omnivium Vortex Omnivium
    Cette compilation variée et horriblement sauvage m’accompagne à merveille au volant de ma voiture. C’est beau la brutalité, âpre et enflammée.
  45. Danke Dreiser !!!
    by Uluun
    00:00/00:00
    Désillusion Désillusion
    Je suis épatée par la qualité mélodique et la diversité d'ambiances de cet album. Les textes sont inspirants et ont de l'envergure. Uluun amène une belle étincelle ;-) avec ce premier album.